Impulsion

L’impulsion pour une nouvelle thérapie

Goetheanum 01Vitrail bleu, coté Sud, Goetheanum, Dornach CHMarianne Altmaier, art-thérapeute, observa lors de son travail que pour de plus en plus de patients la rencontre avec la couleur gagnait en importance, non sous forme de peinture mais de lumière colorée. De ce fait elle travailla durant de nombreuses années avec des transparents colorés éclairés par de la lumière électrique. Ses expériences pratiques avec ce genre de lumière colorée l’amenèrent à s’interroger sur une meilleure qualité de lumière colorée, sur une mise en forme de cette lumière et sur la différence entre la lumière électrique et la lumière du soleil.

La vue des vitraux du Goetheanum à Dornach, avec leurs couleurs intenses, leurs motifs gravés qui orientent le regard, et la modification des couleurs par le jeu de la lumière du jour, alluma en elle l’impulsion de transformer ce genre d’art du vitrail en une thérapie par la lumière colorée.

La question de la fabrication de tels vitraux la mena à une indication attribuée à Rudolf Steiner au sujet des couleurs des vitraux du premier Goetheanum. Par cela il devint clair que les couleurs sont obtenues par ajout de métaux et qu’ainsi une telle nouvelle thérapie pourrait être une sorte de thérapie par les métaux.

De cette impulsion première naquit en 2001 un projet de recherche recouvrant à la fois les différents domaines de la fabrication des vitraux colorés, de leur gravure, de la recherche au niveau quantitatif mais aussi qualitatif, et conduisant jusqu’aux applications thérapeutiques.

Cette nouvelle forme de thérapie a depuis mûri par la pratique et elle est appliquée avec succès dans différentes cliniques et centres pour personnes handicapées.